Le centre fermé 127bis de Steenokkerzeel accueille depuis cet été quatre logements destinés à accueillir des familles avant leur expulsion du pays. Cette famille arménienne est la première a être expulsée, a confirmé Dominique Ernould.

D'origine serbe, la première famille a y être enfermée séjourne, elle, toujours dans le centre, selon Dominique Ernould, la procédure la visant étant toujours pendante.

Une autre famille originaire d'Azerbaïdjan a également séjourné un temps à Steenokkerzeel, mais elle a été déplacée vers un centre ouvert, les enfants souffrant de problèmes de santé.