Affecté durant 62 ans à cette paroisse, l'abbé fut aussi fortement engagé socialement dans la défense des populations défavorisées. En 1969, lors de la "Bataille des Marolles", il s'était rangé aux côtés des habitants du quartier, menacés par un projet d'extension du Palais de Justice. "Jacques Van der Biest et moi étions de bons amis car nous avons habité longtemps à une rue l'un de l'autre", a confié samedi le bourgmestre de Bruxelles-ville Yvan Mayeur lors de la cérémonie d'inauguration. "Nous avons mené beaucoup de luttes sociales ensemble, comme celle pour les habitants des Marolles ou pour une meilleure qualité de vie dans notre ville. Outre sa fonction professionnelle, c'est surtout l'homme et le citoyen d'honneur de la ville de Bruxelles auquel je veux aujourd'hui rendre hommage", a ajouté M. Mayeur. (Belga)

Affecté durant 62 ans à cette paroisse, l'abbé fut aussi fortement engagé socialement dans la défense des populations défavorisées. En 1969, lors de la "Bataille des Marolles", il s'était rangé aux côtés des habitants du quartier, menacés par un projet d'extension du Palais de Justice. "Jacques Van der Biest et moi étions de bons amis car nous avons habité longtemps à une rue l'un de l'autre", a confié samedi le bourgmestre de Bruxelles-ville Yvan Mayeur lors de la cérémonie d'inauguration. "Nous avons mené beaucoup de luttes sociales ensemble, comme celle pour les habitants des Marolles ou pour une meilleure qualité de vie dans notre ville. Outre sa fonction professionnelle, c'est surtout l'homme et le citoyen d'honneur de la ville de Bruxelles auquel je veux aujourd'hui rendre hommage", a ajouté M. Mayeur. (Belga)