Les syndicats espéraient débloquer la situation dès ce mardi après-midi mais les deux parties campent sur leur position. Les syndicats francophones réclament toujours la fin du processus de rationalisation et le retour au cadre de personnel en vigueur en 2014. "Le ministre ne veut pas transiger", a commenté Michel Jacobs, secrétaire fédéral de la CGSP Prisons, à l'issue de cette réunion. "On ne fait pas grève par plaisir, je veux des résultats." Les syndicats et le ministre se reverront mercredi à 19h00. (Belga)

Les syndicats espéraient débloquer la situation dès ce mardi après-midi mais les deux parties campent sur leur position. Les syndicats francophones réclament toujours la fin du processus de rationalisation et le retour au cadre de personnel en vigueur en 2014. "Le ministre ne veut pas transiger", a commenté Michel Jacobs, secrétaire fédéral de la CGSP Prisons, à l'issue de cette réunion. "On ne fait pas grève par plaisir, je veux des résultats." Les syndicats et le ministre se reverront mercredi à 19h00. (Belga)