L'idée de créer "une baie flamande" n'est pas neuve. L'ASBL estime que "construire un groupe d'îlots est la seule solution à long-terme pour faire face à l'élévation du niveau de la mer et aux tempêtes".

Celle-ci ajoute que le cout d'un tel projet s'élève à 25 milliards d'euros, mais elle reconnait qu'il n'y a pas d'argent disponible. Dans son plan, "Blauwe Cluster" prévoit des retombées économiques importantes pour la région ainsi qu'un projet respectueux de l'environnement.

Le but est de construire une zone tampon intégrant des projets écologiques et économiques comme l'aquaculture, des usines de dessalement et des installations analysant l'énergie marémotrice.

"Blauwe Cluster" invite les entreprises à se joindre au projet, et espère impliquer le gouvernement fédéral et les citoyens. "Nous avons déjà évoqué le sujet avec l'ensemble des bourgmestres de la côte et nous allons commencer à établir un plan d'aménagement", a précisé l'ASBL.

Le Secrétaire d'État à la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open VLD), prépare par ailleurs un Plan d'aménagement des espaces marins pour 2020.

L'idée de créer "une baie flamande" n'est pas neuve. L'ASBL estime que "construire un groupe d'îlots est la seule solution à long-terme pour faire face à l'élévation du niveau de la mer et aux tempêtes". Celle-ci ajoute que le cout d'un tel projet s'élève à 25 milliards d'euros, mais elle reconnait qu'il n'y a pas d'argent disponible. Dans son plan, "Blauwe Cluster" prévoit des retombées économiques importantes pour la région ainsi qu'un projet respectueux de l'environnement. Le but est de construire une zone tampon intégrant des projets écologiques et économiques comme l'aquaculture, des usines de dessalement et des installations analysant l'énergie marémotrice. "Blauwe Cluster" invite les entreprises à se joindre au projet, et espère impliquer le gouvernement fédéral et les citoyens. "Nous avons déjà évoqué le sujet avec l'ensemble des bourgmestres de la côte et nous allons commencer à établir un plan d'aménagement", a précisé l'ASBL. Le Secrétaire d'État à la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open VLD), prépare par ailleurs un Plan d'aménagement des espaces marins pour 2020.