Selon des sources proches de hauts gradés, 1.576 hommes sont actuellement réquisitionnés pour protéger le pays en raison de la menace terroriste, 58 soldats veillent à la sécurité des sites nucléaires et 40 sont mobilisés dans les prisons. Ces réquisitions ont bien entendu un impact sur les activités habituelles de l'armée. Celle-ci est forte de 30.000 hommes, mais il faut compter un tiers de capacité immédiate en moins en raison des maladies, du temps de repos après de longs exercices, des congés et des formations. (Belga)

Selon des sources proches de hauts gradés, 1.576 hommes sont actuellement réquisitionnés pour protéger le pays en raison de la menace terroriste, 58 soldats veillent à la sécurité des sites nucléaires et 40 sont mobilisés dans les prisons. Ces réquisitions ont bien entendu un impact sur les activités habituelles de l'armée. Celle-ci est forte de 30.000 hommes, mais il faut compter un tiers de capacité immédiate en moins en raison des maladies, du temps de repos après de longs exercices, des congés et des formations. (Belga)