Cette initiative, née en Flandre il y a plusieurs années, permettra aux motards de bénéficier de conseils d'instructeurs professionnels, d'effectuer un check-up gratuit de leur moto auprès de mécaniciens, de tester de nouveaux modèles mais également de recevoir des informations sur la sécurité. L'AWSR en profite pour rappeler plusieurs mesures de sécurité alors que les motos reprendront bientôt la route avec le retour du printemps. L'asbl invite les motards à réaliser un check-up (pression des pneus, feux et clignotants, batterie, embrayage et chaîne) après la pause hivernale, à porter l'équipement adéquat (casque, gants, veste à manches longues, pantalon ou combinaison notamment), à respecter les limitations de vitesse ou encore à faire attention à l'angle mort des voitures, des bus et des poids lourds. "Les motards sont des usagers de la route plus vulnérables étant donné qu'ils ne sont pas protégés par une carrosserie", souligne l'AWSR. "Les conséquences des accidents dans lesquels ils sont impliqués sont donc souvent plus graves pour eux." La plupart des accidents mortels impliquant des motards en Wallonie ont lieu entre avril et octobre, principalement le week-end. (Belga)

Cette initiative, née en Flandre il y a plusieurs années, permettra aux motards de bénéficier de conseils d'instructeurs professionnels, d'effectuer un check-up gratuit de leur moto auprès de mécaniciens, de tester de nouveaux modèles mais également de recevoir des informations sur la sécurité. L'AWSR en profite pour rappeler plusieurs mesures de sécurité alors que les motos reprendront bientôt la route avec le retour du printemps. L'asbl invite les motards à réaliser un check-up (pression des pneus, feux et clignotants, batterie, embrayage et chaîne) après la pause hivernale, à porter l'équipement adéquat (casque, gants, veste à manches longues, pantalon ou combinaison notamment), à respecter les limitations de vitesse ou encore à faire attention à l'angle mort des voitures, des bus et des poids lourds. "Les motards sont des usagers de la route plus vulnérables étant donné qu'ils ne sont pas protégés par une carrosserie", souligne l'AWSR. "Les conséquences des accidents dans lesquels ils sont impliqués sont donc souvent plus graves pour eux." La plupart des accidents mortels impliquant des motards en Wallonie ont lieu entre avril et octobre, principalement le week-end. (Belga)