Selon un porte-parole de l'armée israélienne, la journaliste aurait agressé physiquement les forces de l'ordre lorsqu'elles ont tenté de mettre fin à la manifestation. La femme aurait également refusé de se présenter. Des vidéos montrent la dame portant un gilet de sécurité portant l'inscription "Press". Elle a été emmenée au poste de police, confirme le porte-parole. Pendant la manifestation, les forces de sécurité ont été la cible de jets de pierres et de feux d'artifice, selon le porte-parole. Même après le récent cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, les manifestations se poursuivent dans le quartier de Sheikh Jarrah. Un groupe de familles palestiniennes qui y vivent depuis des décennies est menacé d'expropriation en vertu d'une loi juive pour faire place à des colons juifs. (Belga)

Selon un porte-parole de l'armée israélienne, la journaliste aurait agressé physiquement les forces de l'ordre lorsqu'elles ont tenté de mettre fin à la manifestation. La femme aurait également refusé de se présenter. Des vidéos montrent la dame portant un gilet de sécurité portant l'inscription "Press". Elle a été emmenée au poste de police, confirme le porte-parole. Pendant la manifestation, les forces de sécurité ont été la cible de jets de pierres et de feux d'artifice, selon le porte-parole. Même après le récent cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, les manifestations se poursuivent dans le quartier de Sheikh Jarrah. Un groupe de familles palestiniennes qui y vivent depuis des décennies est menacé d'expropriation en vertu d'une loi juive pour faire place à des colons juifs. (Belga)