La louve a été fauchée sur la Meeuwerbaan (N719). Il semblerait qu'elle provienne de la portée de louveteaux nés cette année car la précédente ne comptait que des mâles. Ces jeunes "ont encore peu d'expérience du trafic routier", ajoute le porte-parole de l'agence, Jeroen Denaeghel. Les loups sont des animaux qui se déplacent beaucoup et courent donc un risque accru d'être renversés sur notre réseau routier assez dense. Cet accident "montre douloureusement qu'il reste beaucoup de travail à effectuer sur nos infrastructures de circulation pour pouvoir éviter autant que possible ces événements pénibles", souligne l'Agence flamande pour la nature et les forêts. Jusqu'à présent, personne ne s'est signalé concernant la collision. L'année dernière, deux jeunes loups avaient aussi été mortellement fauchés à Oudsbergen et Hechtel-Eksel, tandis qu'un troisième avait été renversé sur la N76 à Oudsbergen. La battue organisée pour retrouver l'animal n'avait toutefois pas permis de le localiser. (Belga)

La louve a été fauchée sur la Meeuwerbaan (N719). Il semblerait qu'elle provienne de la portée de louveteaux nés cette année car la précédente ne comptait que des mâles. Ces jeunes "ont encore peu d'expérience du trafic routier", ajoute le porte-parole de l'agence, Jeroen Denaeghel. Les loups sont des animaux qui se déplacent beaucoup et courent donc un risque accru d'être renversés sur notre réseau routier assez dense. Cet accident "montre douloureusement qu'il reste beaucoup de travail à effectuer sur nos infrastructures de circulation pour pouvoir éviter autant que possible ces événements pénibles", souligne l'Agence flamande pour la nature et les forêts. Jusqu'à présent, personne ne s'est signalé concernant la collision. L'année dernière, deux jeunes loups avaient aussi été mortellement fauchés à Oudsbergen et Hechtel-Eksel, tandis qu'un troisième avait été renversé sur la N76 à Oudsbergen. La battue organisée pour retrouver l'animal n'avait toutefois pas permis de le localiser. (Belga)