L'initiative citoyenne demande à ce que la recherche et les technologies soient partagées largement et rapidement à travers le monde. "Les brevets donnent à une seule entreprise le monopole sur des médicaments essentiels. Cela limite leur disponibilité et augmente le coût pour ceux qui en ont besoin", souligne la coalition dans un communiqué. A cela s'ajoute une demande pour plus de transparence concernant les contrats conclus par les autorités avec les entreprises pharmaceutiques. "La recherche et le développement de vaccins ont souvent été financés par des fonds publics, l'argent du contribuable. Ce qui a été payé par les citoyens doit appartenir aux citoyens". Derrière l'initiative, se trouvent des politiciens, activistes et médecins. De nombreuses organisations rejoignent l'action, dont 11.11.11, Médecins du Monde, La Santé en Lutte ou encore Oxfam Belgique ainsi que certains experts comme Marc Van Ranst et Marleen Timmerman. Pour rappel, les citoyens de l'Union européenne ont le droit de s'adresser directement à la Commission européenne via une initiative citoyenne européenne afin de proposer une modification législative concrète. Pour qu'une initiative soit prise en considération par la Commission, elle dispose d'un an pour récolter les signatures d'un million de citoyens à travers l'UE. (Belga)

L'initiative citoyenne demande à ce que la recherche et les technologies soient partagées largement et rapidement à travers le monde. "Les brevets donnent à une seule entreprise le monopole sur des médicaments essentiels. Cela limite leur disponibilité et augmente le coût pour ceux qui en ont besoin", souligne la coalition dans un communiqué. A cela s'ajoute une demande pour plus de transparence concernant les contrats conclus par les autorités avec les entreprises pharmaceutiques. "La recherche et le développement de vaccins ont souvent été financés par des fonds publics, l'argent du contribuable. Ce qui a été payé par les citoyens doit appartenir aux citoyens". Derrière l'initiative, se trouvent des politiciens, activistes et médecins. De nombreuses organisations rejoignent l'action, dont 11.11.11, Médecins du Monde, La Santé en Lutte ou encore Oxfam Belgique ainsi que certains experts comme Marc Van Ranst et Marleen Timmerman. Pour rappel, les citoyens de l'Union européenne ont le droit de s'adresser directement à la Commission européenne via une initiative citoyenne européenne afin de proposer une modification législative concrète. Pour qu'une initiative soit prise en considération par la Commission, elle dispose d'un an pour récolter les signatures d'un million de citoyens à travers l'UE. (Belga)