Contactée par Belga jeudi soir, la magistrate de presse du parquet de Namur n'était toutefois pas en mesure de confirmer l'annonce pour l'heure. Des précisions devraient être apportées vendredi.

Toujours selon la RTBF, le dossier concernerait des suspicions de corruption dans le cadre de la revente de biens immobiliers appartenant à la SNCB. Par ailleurs, l'information judiciaire aurait été ouverte sur base d'une dénonciation anonyme. Pour l'instant, c'est la présomption d'innocence qui prédomine.

Contactée par Belga jeudi soir, la magistrate de presse du parquet de Namur n'était toutefois pas en mesure de confirmer l'annonce pour l'heure. Des précisions devraient être apportées vendredi.Toujours selon la RTBF, le dossier concernerait des suspicions de corruption dans le cadre de la revente de biens immobiliers appartenant à la SNCB. Par ailleurs, l'information judiciaire aurait été ouverte sur base d'une dénonciation anonyme. Pour l'instant, c'est la présomption d'innocence qui prédomine.