Le quotidien britannique base son analyse sur des données de la Céni qui ont fuité et sur celles de l'Église catholique, qui affirme avoir déployé 40.000 observateurs le jour du scrutin. Les chiffres de la Céni attribuent 59,4% des voix à Martin Fayulu. Felix Tshisekedi arriverait deuxième avec 19% des votes. D'après les données de l'Église catholique, M. Fayulu obtiendrait même 62,8%. Martin Fayulu réclame l'invalidation des résultats du scrutin et a déposé un recours en ce sens auprès de la Cour constitutionnelle. Des voix s'élèvent dans le pays contre un accord que le président Joseph Kabila, à la tête de la RDC durant plus de 18 ans, aurait conclu avec Felix Tshisekedi pour se maintenir au pouvoir dans l'ombre de son successeur. (Belga)

Le quotidien britannique base son analyse sur des données de la Céni qui ont fuité et sur celles de l'Église catholique, qui affirme avoir déployé 40.000 observateurs le jour du scrutin. Les chiffres de la Céni attribuent 59,4% des voix à Martin Fayulu. Felix Tshisekedi arriverait deuxième avec 19% des votes. D'après les données de l'Église catholique, M. Fayulu obtiendrait même 62,8%. Martin Fayulu réclame l'invalidation des résultats du scrutin et a déposé un recours en ce sens auprès de la Cour constitutionnelle. Des voix s'élèvent dans le pays contre un accord que le président Joseph Kabila, à la tête de la RDC durant plus de 18 ans, aurait conclu avec Felix Tshisekedi pour se maintenir au pouvoir dans l'ombre de son successeur. (Belga)