"La police n'a pas déterminé le motif et traite l'incident comme une tentative de meurtre", a affirmé le porte-parole de la police Filip Annas à l'agence de presse dpa. Un mandat d'arrêt a été délivré pour un suspect masculin. La victime a été poignardée alors qu'elle se rendait à son travail. La police a renforcé sa présence aux abords du centre communautaire juif de la ville, bien qu'il n'y ait pas de menace établie. Le président de la communauté juive Reuven Rivlin a condamné l'attaque, décrivant "un nouveau rappel que l'on ne peut pas se baser uniquement sur les souvenirs qui s'effacent de l'Holocauste pour garantir la sécurité des communautés juives". (Belga)