Cette force de police spéciale, opérationnelle début 2017, devra intervenir rapidement et avec précision dans des circonstances extrêmes. "Les membres seront choisis prochainement. Ils viennent du groupe de 200 agents de police supplémentaires appelés pour sécuriser les aéroports de notre pays. Ils vont recevoir une formation spécifique", a confirmé Olivier Van Raemdonck, porte-parole du ministre Jambon. L'équipe d'intervention rapide sera dotée de gilets pare-balles, casques balistiques, d'armes semi-automatiques et d'armes dites moins létales ( projectiles en plastique) pour neutraliser sans tuer. (Belga)

Cette force de police spéciale, opérationnelle début 2017, devra intervenir rapidement et avec précision dans des circonstances extrêmes. "Les membres seront choisis prochainement. Ils viennent du groupe de 200 agents de police supplémentaires appelés pour sécuriser les aéroports de notre pays. Ils vont recevoir une formation spécifique", a confirmé Olivier Van Raemdonck, porte-parole du ministre Jambon. L'équipe d'intervention rapide sera dotée de gilets pare-balles, casques balistiques, d'armes semi-automatiques et d'armes dites moins létales ( projectiles en plastique) pour neutraliser sans tuer. (Belga)