Chaque année, plus de 100.000 scouts et autres membres des mouvements de jeunesse plantent leurs tentes dans une commune wallonne. Depuis 2007, le projet Well Camps aide ces dernières à engager des jeunes qui sont chargés, principalement, d'assurer une cohabitation optimale entre les mouvements de jeunesse, les riverains et les communes.

"Les camps sont une belle occasion de découvrir la richesse de la Wallonie. C'est aussi une opportunité pour les communes qui peuvent mettre en avant leur patrimoine. Mais tout ceci doit se faire dans un respect mutuel. Ces jobistes qui ont un rôle d'intermédiaire permettent aux jeunes scouts de prendre connaissance de toutes les règlementations locales mais aussi d'être avertis de tout ce que la commune qui les accueille peut leur offrir", a commenté la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue.

Chaque année, plus de 100.000 scouts et autres membres des mouvements de jeunesse plantent leurs tentes dans une commune wallonne. Depuis 2007, le projet Well Camps aide ces dernières à engager des jeunes qui sont chargés, principalement, d'assurer une cohabitation optimale entre les mouvements de jeunesse, les riverains et les communes. "Les camps sont une belle occasion de découvrir la richesse de la Wallonie. C'est aussi une opportunité pour les communes qui peuvent mettre en avant leur patrimoine. Mais tout ceci doit se faire dans un respect mutuel. Ces jobistes qui ont un rôle d'intermédiaire permettent aux jeunes scouts de prendre connaissance de toutes les règlementations locales mais aussi d'être avertis de tout ce que la commune qui les accueille peut leur offrir", a commenté la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue.