"Les négociations sont en cours mais elles ne sont pas finalisées", a expliqué Pedro Mouriño, patron du fonds d'investissement IberAtlantic. M. Mouriño est également consul honoraire de Russie dans la région de Galice. "Je suis optimiste sur la possibilité de parvenir à un accord mais pour le moment il n'y a pas d'accord conclu", a précisé M. Mouriño. Le groupe de biopharmacie Zendal fabrique notamment des vaccins pour les humains et pour les animaux. Contactée par l'AFP, une porte-parole de Zendal a refusé de confirmer la tenue de négociations sur le cas particulier de Spoutnik. "Nous avons reçu plusieurs propositions, car nous sommes le seul fabricant autorisé en Espagne pour des vaccins humains à un niveau industriel, et l'un des rares en Europe", a-t-elle indiqué mais "toutes nos négociations sont confidentielles". Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé lundi que des accords de production du vaccin anti-Covid Spoutnik V avaient été trouvés "avec des sociétés d'Italie, d'Espagne, de France et d'Allemagne", dans l'attente de son homologation dans l'UE. Le 9 mars, un premier accord de production avait été annoncé en Italie avec l'entreprise pharmaceutique italo-suisse Adienne, qui produira le vaccin en Lombardie. Mais depuis, aucun autre partenaire local n'a été confirmé. (Belga)

"Les négociations sont en cours mais elles ne sont pas finalisées", a expliqué Pedro Mouriño, patron du fonds d'investissement IberAtlantic. M. Mouriño est également consul honoraire de Russie dans la région de Galice. "Je suis optimiste sur la possibilité de parvenir à un accord mais pour le moment il n'y a pas d'accord conclu", a précisé M. Mouriño. Le groupe de biopharmacie Zendal fabrique notamment des vaccins pour les humains et pour les animaux. Contactée par l'AFP, une porte-parole de Zendal a refusé de confirmer la tenue de négociations sur le cas particulier de Spoutnik. "Nous avons reçu plusieurs propositions, car nous sommes le seul fabricant autorisé en Espagne pour des vaccins humains à un niveau industriel, et l'un des rares en Europe", a-t-elle indiqué mais "toutes nos négociations sont confidentielles". Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé lundi que des accords de production du vaccin anti-Covid Spoutnik V avaient été trouvés "avec des sociétés d'Italie, d'Espagne, de France et d'Allemagne", dans l'attente de son homologation dans l'UE. Le 9 mars, un premier accord de production avait été annoncé en Italie avec l'entreprise pharmaceutique italo-suisse Adienne, qui produira le vaccin en Lombardie. Mais depuis, aucun autre partenaire local n'a été confirmé. (Belga)