Le ministère néerlandais des Affaires étrangères suit l'affaire de près, a-t-il fait savoir. L'ambassade néerlandaise à Ankara a été mise au courant et travaille actuellement sur la question. Ebru Umar a rédigé la semaine passée une chronique au vitriol dans le quotidien Metro sur un courriel envoyé par le consulat néerlandais de Rotterdam. Celui-ci y demandait aux Turques des Pays-Bas de lui signaler les insultes ou propos critiques visant le président Erdogan. "A tous les 'néerlanturcs' qui soutiennent l'appel du consulat turc et comptent jouer les petits gestapistes sur ce que les Néerlandais disent du sultan Erdogan, le dictateur le plus mégalomane que la Turquie ait connu depuis l'instauration de la république en 1923, je n'ai qu'une chose à dire: go fuck yourself (sic)", écrivait Ebru Umar. (Belga)

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères suit l'affaire de près, a-t-il fait savoir. L'ambassade néerlandaise à Ankara a été mise au courant et travaille actuellement sur la question. Ebru Umar a rédigé la semaine passée une chronique au vitriol dans le quotidien Metro sur un courriel envoyé par le consulat néerlandais de Rotterdam. Celui-ci y demandait aux Turques des Pays-Bas de lui signaler les insultes ou propos critiques visant le président Erdogan. "A tous les 'néerlanturcs' qui soutiennent l'appel du consulat turc et comptent jouer les petits gestapistes sur ce que les Néerlandais disent du sultan Erdogan, le dictateur le plus mégalomane que la Turquie ait connu depuis l'instauration de la république en 1923, je n'ai qu'une chose à dire: go fuck yourself (sic)", écrivait Ebru Umar. (Belga)