La scène, filmée lundi soir pendant dix minutes par une passante sur Facebook Live, montre George Floyd, un Noir américain âgé d'une quarantaine d'années, plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l'immobilise avec un genou sur le cou. L'homme se plaint pendant de longues minutes de ne pas pouvoir respirer et d'avoir mal, tandis que l'agent Derek Chauvin, un Blanc, lui dit de rester calme. Un second policier tient à distance les passants qui commencent à s'emporter alors que George Floyd ne bouge plus et semble inconscient. Ce dernier n'a pas survécu à cette arrestation brutale. D'après NBC News, Derek Chauvin, qui a travaillé pendant 19 années pour la police, a fait l'objet d'une dizaine de plaintes tout au long de sa carrière. La chaîne NBC n'a toutefois pas obtenu davantage de détails sur le contenu de ces réclamations. L'avocat du policier a quant à lui refusé de commenter ces informations. Une dizaine de plaintes sur une carrière longue de presque 20 années peut sembler "légèrement plus élevé que la normale", a commenté Mylan Masson, une officière de police à la retraite toujours active dans la formation des policiers dans l'État du Minnesota, citée par NBC. Elle a ajouté que n'importe qui peut déposer plainte contre des agents, que la plainte soit valide ou non. Quoi qu'il en soit, les réclamations seront prises en compte en cas de procédure judiciaire. La mort brutale de George Floyd rappelle celle d'Eric Garner, un homme noir décédé après avoir été asphyxié lors de son arrestation par des policiers blancs à New York en 2014. L'affaire avait notamment contribué à l'émergence du mouvement Black Lives Matter ("La vie des Noirs compte") et déclenché un mouvement de protestation. D'autres décès de Noirs aux mains de la police avaient provoqué des émeutes dans le pays. Plusieurs manifestations pour dénoncer la brutalité policière ont eu lieu ces dernières heures à Minneapolis ainsi que dans d'autres villes américaines. (Belga)

La scène, filmée lundi soir pendant dix minutes par une passante sur Facebook Live, montre George Floyd, un Noir américain âgé d'une quarantaine d'années, plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l'immobilise avec un genou sur le cou. L'homme se plaint pendant de longues minutes de ne pas pouvoir respirer et d'avoir mal, tandis que l'agent Derek Chauvin, un Blanc, lui dit de rester calme. Un second policier tient à distance les passants qui commencent à s'emporter alors que George Floyd ne bouge plus et semble inconscient. Ce dernier n'a pas survécu à cette arrestation brutale. D'après NBC News, Derek Chauvin, qui a travaillé pendant 19 années pour la police, a fait l'objet d'une dizaine de plaintes tout au long de sa carrière. La chaîne NBC n'a toutefois pas obtenu davantage de détails sur le contenu de ces réclamations. L'avocat du policier a quant à lui refusé de commenter ces informations. Une dizaine de plaintes sur une carrière longue de presque 20 années peut sembler "légèrement plus élevé que la normale", a commenté Mylan Masson, une officière de police à la retraite toujours active dans la formation des policiers dans l'État du Minnesota, citée par NBC. Elle a ajouté que n'importe qui peut déposer plainte contre des agents, que la plainte soit valide ou non. Quoi qu'il en soit, les réclamations seront prises en compte en cas de procédure judiciaire. La mort brutale de George Floyd rappelle celle d'Eric Garner, un homme noir décédé après avoir été asphyxié lors de son arrestation par des policiers blancs à New York en 2014. L'affaire avait notamment contribué à l'émergence du mouvement Black Lives Matter ("La vie des Noirs compte") et déclenché un mouvement de protestation. D'autres décès de Noirs aux mains de la police avaient provoqué des émeutes dans le pays. Plusieurs manifestations pour dénoncer la brutalité policière ont eu lieu ces dernières heures à Minneapolis ainsi que dans d'autres villes américaines. (Belga)