Une patrouille Covid-19 de la police locale de Charleroi a constaté mardi soir, vers 21H00, une violente bagarre à la route de Mons à Marchienne-au-Pont (Charleroi). Plusieurs équipes des zones de police avoisinantes ont été appelées en renfort sur les lieux. Deux clans appartenant à la communauté roms se sont affrontés. "Une cinquantaine de personnes sont impliquées dans la bagarre", a précisé la zone de police de Charleroi. Selon les premiers éléments recueillis sur place, un différend familial serait à l'origine de l'affrontement. Trois personnes, dont un policier, ont été blessées et prises en charge par les secours. Quatre personnes ont été privées de liberté. "L'une d'entre elles fait l'objet d'une arrestation judiciaire pour avoir été porteuse d'une hache." Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de l'affrontement. La route a été fermée à la circulation à la suite des événements. (Belga)

Une patrouille Covid-19 de la police locale de Charleroi a constaté mardi soir, vers 21H00, une violente bagarre à la route de Mons à Marchienne-au-Pont (Charleroi). Plusieurs équipes des zones de police avoisinantes ont été appelées en renfort sur les lieux. Deux clans appartenant à la communauté roms se sont affrontés. "Une cinquantaine de personnes sont impliquées dans la bagarre", a précisé la zone de police de Charleroi. Selon les premiers éléments recueillis sur place, un différend familial serait à l'origine de l'affrontement. Trois personnes, dont un policier, ont été blessées et prises en charge par les secours. Quatre personnes ont été privées de liberté. "L'une d'entre elles fait l'objet d'une arrestation judiciaire pour avoir été porteuse d'une hache." Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de l'affrontement. La route a été fermée à la circulation à la suite des événements. (Belga)