"Beaucoup de Catalans sont opposés aux positions du gouvernement catalan actuel, qui prône l'indépendance de la Catalogne alors qu'il n'y a jamais eu une majorité populaire pour l'indépendance", a expliqué sur place Juan Prat Y Coll, ancien ambassadeur d'Espagne dans plusieurs pays européens. Les manifestants ont tenu à rappeler que l'indépendance de la Catalogne ne peut être imposée ni contre le peuple espagnol dans son ensemble ni contre la volonté de plus de la moitié de la société catalane. La Société civile catalane, à la base de la mobilisation de dimanche, s'oppose au mouvement séparatiste "car il défend une idée d'exclusion basée sur des mensonges", la majorité des Catalans étant non-séparatistes. (Belga)