Des associations défendant les droits des Kurdes et des mouvements de jeunes progressistes ont brandi leurs drapeaux et revendications rue Montoyer, accusant le régime de Recep Tayyip Erdogan et son parti l'AKP d'oppressions, de mensonges et de violences envers les minorités et l'opposition. Bilen Ceyran et deux de ses amis ont été arrêtés samedi en Turquie, selon la mère de la jeune femme de 24 ans. Ils avaient loué une maison pour les vacances à Balikesir, au sud d'Istanbul, sur la côte ouest turque. "Ils sont actuellement en garde à vue dans la localité et ne seront autorisés à voir leur avocat qu'à partir de mercredi en raison de l'état d'urgence", avait précisé Meryem Sasmaz. Bilen Ceyran est vice-présidente de Young Struggle, une organisation de jeunesse socialiste. Selon certains médias turcs, elle est accusée d'être membre de la KGÖ, la jeunesse communiste affiliée au MLKP (le Parti communiste marxiste-léniniste en Turquie), considéré comme une organisation terroriste par le régime. Elle n'était toutefois présente en Turquie que pour des vacances, ont assuré plusieurs proches. Elle y serait partie avec deux Allemands, un homme et une femme, arrêtés en même temps qu'elle. (Belga)

Des associations défendant les droits des Kurdes et des mouvements de jeunes progressistes ont brandi leurs drapeaux et revendications rue Montoyer, accusant le régime de Recep Tayyip Erdogan et son parti l'AKP d'oppressions, de mensonges et de violences envers les minorités et l'opposition. Bilen Ceyran et deux de ses amis ont été arrêtés samedi en Turquie, selon la mère de la jeune femme de 24 ans. Ils avaient loué une maison pour les vacances à Balikesir, au sud d'Istanbul, sur la côte ouest turque. "Ils sont actuellement en garde à vue dans la localité et ne seront autorisés à voir leur avocat qu'à partir de mercredi en raison de l'état d'urgence", avait précisé Meryem Sasmaz. Bilen Ceyran est vice-présidente de Young Struggle, une organisation de jeunesse socialiste. Selon certains médias turcs, elle est accusée d'être membre de la KGÖ, la jeunesse communiste affiliée au MLKP (le Parti communiste marxiste-léniniste en Turquie), considéré comme une organisation terroriste par le régime. Elle n'était toutefois présente en Turquie que pour des vacances, ont assuré plusieurs proches. Elle y serait partie avec deux Allemands, un homme et une femme, arrêtés en même temps qu'elle. (Belga)