L'OCAM estime à "une centaine" le nombre d'enfants présents en Syrie et en Irak, qu'ils soient de nationalité belge, résident ou de parents en lien avec la Belgique, a indiqué le ministre de la Justice Koen Geens, dans une réponse à une question du parlementaire flamand Jean-Jacques De Gucht. Ces estimations, "approximatives" selon une source au ministère de la Justice, font état de 29 enfants nés en Belgique et environ 70 en Syrie et en Irak. Sur cette centaine d'enfants, on compte 38 filles et 42 garçons. Le sexe d'une trentaine d'enfants est inconnu. L'OCAM estime que 60% des enfants sont âgés de 0 à 4 ans, 20% ont de 4 à 8 ans et 10% ont de 9 à 12 ans. Restent 10% âgés de plus de 12 ans. L'organe ne prend pas en compte ceux qui sont partis adolescents et ont atteint la majorité, et qui sont aujourd'hui considérés comme des combattants étrangers. (Belga)

L'OCAM estime à "une centaine" le nombre d'enfants présents en Syrie et en Irak, qu'ils soient de nationalité belge, résident ou de parents en lien avec la Belgique, a indiqué le ministre de la Justice Koen Geens, dans une réponse à une question du parlementaire flamand Jean-Jacques De Gucht. Ces estimations, "approximatives" selon une source au ministère de la Justice, font état de 29 enfants nés en Belgique et environ 70 en Syrie et en Irak. Sur cette centaine d'enfants, on compte 38 filles et 42 garçons. Le sexe d'une trentaine d'enfants est inconnu. L'OCAM estime que 60% des enfants sont âgés de 0 à 4 ans, 20% ont de 4 à 8 ans et 10% ont de 9 à 12 ans. Restent 10% âgés de plus de 12 ans. L'organe ne prend pas en compte ceux qui sont partis adolescents et ont atteint la majorité, et qui sont aujourd'hui considérés comme des combattants étrangers. (Belga)