Lancée à l'occasion de la semaine de la radio digitale qui démarre aujourd'hui et alors que les radios numériques émettent leurs premières notes depuis vendredi dernier, la campagne - d'une valeur publicitaire d'1,2 million d'euros - ambitionne de mieux faire connaître la radio de demain et ainsi faire croître rapidement l'audience numérique. Depuis le 1e novembre, 25 chaines de radios reconnues en Fédération Wallonie-Bruxelles émettent en DAB+, une nouvelle technologie hertzienne pour écouter la radio en qualité numérique. Celle-ci devrait à terme remplacer la diffusion FM, dont le signal radio est, lui, analogique. Disponible partout, gratuitement, sans abonnement, ni connexion, le DAB+ est également présenté comme plus fiable, plus diversifié, plus écologique et plus sûr, offrant une meilleure qualité d'écoute et de son. Déjà à l'origine du service radioplayer.be, qui réunit depuis 2014 toutes les radios belges, maRadio.be oeuvre depuis sept ans pour la mise en place d'une écoute numérique de la radio en Belgique francophone. Une initiative d'emblée soutenue par le monde politique, qui a notamment accordé une aide financière afin d'équiper la Fédération Wallonie-Bruxelles de la technologie numérique et fait modifier le décret audiovisuel, ouvrant la voie au déploiement de la radio numérique en Belgique francophone. Mais il reste du pain sur la planche au secteur pour pousser les auditeurs à adopter le réflexe de la radio numérique. Selon une étude Ipsos commandée par maRadio.be, 81% des auditeurs ont consommé ce médium via l'analogique en 2018, soit 3.300.000 auditeurs. Le numérique n'attirait, lui, que 19% (9% sur internet, 7% à la télévision et 3% en DAB+). La campagne lancée aujourd'hui, qui met en scène de nombreux animateurs radios, ambitionne de faire pénétrer le DAB+ de manière rapide. Olivier Arnould, Eric Laforge, François Heureux, Ingrid Fransen et Bénédicte Deprez notamment se retrouvent au coeur d'un spot, qui sera diffusé tant en radio qu'en télévision jusqu'au 22 décembre, afin de faciliter le passage vers le numérique. (Belga)