Un chantier, avec ou sans ouvriers en activité, reste une zone de danger pour tout conducteur puisque la configuration habituelle de la voirie est modifiée. La SOFICO pointe dès lors l'importance de respecter les limitations de vitesse pour sa propre sécurité, pour celle des autres usagers et pour celle des ouvriers qui peuvent y travailler. Selon un baromètre européen de la conduite établi par VINCI Autoroutes, 69% des conducteurs belges reconnaissent oublier de ralentir à proximité d'une zone de travaux. Un chiffre interpellant, selon la SOFICO, au regard de la moyenne annuelle de 4 décès, 145 blessés et 90 accidents aux abords d'un chantier. "Chaque semaine, deux camions absorbeurs de chocs, qui accompagnent les chantiers mobiles, sont endommagés suite à un accident de circulation", ajoute l'organisme. Ce dernier a donc décidé de lancer durant tout le mois d'août cette campagne qui sera affichée sur les 300 panneaux bordant les autoroutes et les principales nationales de Wallonie. Elle sera également déclinée dans une vidéo disponible dès lundi prochain sur la page Facebook, le compte Twitter et le site web de la SOFICO. (Belga)