"Nous pensons avec une profonde tristesse aux victimes de l'attaque révoltante de Barcelone - avec solidarité et amitié aux côtés des Espagnols", a déclaré Steffen Seibert sur son compte Twitter. Le vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, s'est de son côté dit sur Twitter "profondément bouleversé par les nouvelles de Barcelone", adressant ses pensées "aux victimes et à leurs proches". Une camionnette a percuté la foule jeudi après-midi sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, les célèbres Ramblas, tuant 13 personnes et en blessant au moins 50 autres, d'après le gouvernement régional de Catalogne. Berlin avait été endeuillée le 19 décembre dernier, selon le même mode opératoire, par une attaque commise avec un camion sur un marché de Noël, qui avait fait 12 morts et 56 blessés. (Belga)

"Nous pensons avec une profonde tristesse aux victimes de l'attaque révoltante de Barcelone - avec solidarité et amitié aux côtés des Espagnols", a déclaré Steffen Seibert sur son compte Twitter. Le vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, s'est de son côté dit sur Twitter "profondément bouleversé par les nouvelles de Barcelone", adressant ses pensées "aux victimes et à leurs proches". Une camionnette a percuté la foule jeudi après-midi sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, les célèbres Ramblas, tuant 13 personnes et en blessant au moins 50 autres, d'après le gouvernement régional de Catalogne. Berlin avait été endeuillée le 19 décembre dernier, selon le même mode opératoire, par une attaque commise avec un camion sur un marché de Noël, qui avait fait 12 morts et 56 blessés. (Belga)