D'après le porte-parole, il est clair qu'en Belgique un certain nombre de foyers de contamination au coronavirus ont été détectés dans des bars, dont certains ont conduit à l'infection de nombreuses personnes. "Mais l'importance relative de l'infection dans les bars reste mal connue dans notre pays", a admis Yves Van Laethem, soulignant qu'il était dès lors difficile de savoir quel rôle les bars ont joué dans la propagation de l'épidémie. Plusieurs rapports scientifiques montrent toutefois "qu'en Asie (en Corée par exemple), aux Etats-Unis, au Canada ou dans d'autres pays européens, les bars sont un des facteurs qui peuvent jouer un rôle (dans la propagation du virus)", a indiqué M. Van Laethem. Et de citer la mobilité liée au bar en lui-même, en comparaison aux restaurants, qui peuvent eux continuer à fermer leurs portes à 01h00 du matin, comme depuis le début de l'été. "Le raisonnement qui sous-tend une fermeture plus précoce des bars est qu'après 23h00, il y a une potentielle baisse de la garde par rapport aux mesures de précaution à suivre", a-t-il déclaré, soulignant que le public fréquentant un bar en soirée est souvent amené à boire des boissons alcoolisées. Le porte-parole a ensuite appelé à la responsabilité de chacun afin de ne pas se replier vers des fêtes privées pour pallier cette fermeture anticipée et alors que les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits de jour comme de nuit dans tout le pays. (Belga)

D'après le porte-parole, il est clair qu'en Belgique un certain nombre de foyers de contamination au coronavirus ont été détectés dans des bars, dont certains ont conduit à l'infection de nombreuses personnes. "Mais l'importance relative de l'infection dans les bars reste mal connue dans notre pays", a admis Yves Van Laethem, soulignant qu'il était dès lors difficile de savoir quel rôle les bars ont joué dans la propagation de l'épidémie. Plusieurs rapports scientifiques montrent toutefois "qu'en Asie (en Corée par exemple), aux Etats-Unis, au Canada ou dans d'autres pays européens, les bars sont un des facteurs qui peuvent jouer un rôle (dans la propagation du virus)", a indiqué M. Van Laethem. Et de citer la mobilité liée au bar en lui-même, en comparaison aux restaurants, qui peuvent eux continuer à fermer leurs portes à 01h00 du matin, comme depuis le début de l'été. "Le raisonnement qui sous-tend une fermeture plus précoce des bars est qu'après 23h00, il y a une potentielle baisse de la garde par rapport aux mesures de précaution à suivre", a-t-il déclaré, soulignant que le public fréquentant un bar en soirée est souvent amené à boire des boissons alcoolisées. Le porte-parole a ensuite appelé à la responsabilité de chacun afin de ne pas se replier vers des fêtes privées pour pallier cette fermeture anticipée et alors que les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits de jour comme de nuit dans tout le pays. (Belga)