Les auteurs de cette découverte lui ont donné un nom : Dysosmobacter welbionis. Dysosmo (qui sent mauvais, en grec), bacter (bactérie), soit la bactérie qui pue, "parce que, quand on la fait pousser, elle a une légère odeur" et Welbionis pour le Welbio, l'organisme de la région wallonne qui finance cette recherche. Fait notable dans le monde de la recherche belge: il est rare qu'une seule et même équipe parvienne à découvrir un nouveau genre de bactéries, puisse lui donner un nom, et mette ensuite au jour son action au sein du corps humain. La découverte a été publiée dans la revue scientifique internationale Gut. (Belga)

Les auteurs de cette découverte lui ont donné un nom : Dysosmobacter welbionis. Dysosmo (qui sent mauvais, en grec), bacter (bactérie), soit la bactérie qui pue, "parce que, quand on la fait pousser, elle a une légère odeur" et Welbionis pour le Welbio, l'organisme de la région wallonne qui finance cette recherche. Fait notable dans le monde de la recherche belge: il est rare qu'une seule et même équipe parvienne à découvrir un nouveau genre de bactéries, puisse lui donner un nom, et mette ensuite au jour son action au sein du corps humain. La découverte a été publiée dans la revue scientifique internationale Gut. (Belga)