Le secteur de l'élevage est confronté depuis 2015 à une perturbation du marché en raison d'un fort déséquilibre entre l'offre et la demande. Il doit par ailleurs faire face à une augmentation des prix de l'alimentation du bétail. La répartition des 6,5 millions d'aide et les modalités ont été convenues avec l'ensemble des associations professionnelles wallonnes. Le budget sera divisé par le nombre d'hectares admissibles de surface fourragère hors maïs, avec un plafond de 37 hectares par exploitation Ce dispositif permettra de verser rapidement l'aide aux bénéficiaires concernés, a détaillé M. Collin. Une enveloppe additionnelle de 1 million d'euros sera quant à elle consacrée à aider les agriculteurs dans leurs cultures. Son affectation sera fixée prochainement. (Belga)

Le secteur de l'élevage est confronté depuis 2015 à une perturbation du marché en raison d'un fort déséquilibre entre l'offre et la demande. Il doit par ailleurs faire face à une augmentation des prix de l'alimentation du bétail. La répartition des 6,5 millions d'aide et les modalités ont été convenues avec l'ensemble des associations professionnelles wallonnes. Le budget sera divisé par le nombre d'hectares admissibles de surface fourragère hors maïs, avec un plafond de 37 hectares par exploitation Ce dispositif permettra de verser rapidement l'aide aux bénéficiaires concernés, a détaillé M. Collin. Une enveloppe additionnelle de 1 million d'euros sera quant à elle consacrée à aider les agriculteurs dans leurs cultures. Son affectation sera fixée prochainement. (Belga)