En temps normal, un week-end prolongé de Pentecôte, associé à un soleil radieux, est synonyme de forte affluence au littoral. Cette année, le coronavirus et les mesures prises pour y faire face ont quelque peu changé la donne, même si beaucoup de monde était tout de même attendu ce week-end, d'autant que le soleil est particulièrement généreux. Globalement, les choses se passent bien.

A Ostende, destination prisée des touristes d'un jour, cela reste relativement calme, selon la police. A Blankenberge, autre destination-phare des touristes d'un jour, on ne peut pas non plus parler de grande foule. "Il y a certes plus de monde que les semaines précédentes mais on ne peut pas parler d'un monde fou. Les gens respectent les règles et nous n'avons à aucun moment dû fermer le centre-ville", explique le commissaire Philip Denoyette.

A La Panne, de nombreux touristes français ont visiblement franchi la frontière. Ils respectent également bien les règles, selon le bourgmestre Bram Degrieck. A Knokke, la police ne constate pas de hausse des interventions ni du nombre d'amendes infligées. Là aussi, la plupart des gens respectent les règles de distanciation sociale.

Enfin, à Bredene, l'affluence est relativement importante. "Ce n'est pas facile pour mes services de tout garder sous contrôle mais c'est une très bonne préparation en vue de l'été. Nous évaluerons tout ça après ce week-end et ferons les adaptations nécessaires", indique le bourgmestre, Steve Vandenberghe.

En temps normal, un week-end prolongé de Pentecôte, associé à un soleil radieux, est synonyme de forte affluence au littoral. Cette année, le coronavirus et les mesures prises pour y faire face ont quelque peu changé la donne, même si beaucoup de monde était tout de même attendu ce week-end, d'autant que le soleil est particulièrement généreux. Globalement, les choses se passent bien. A Ostende, destination prisée des touristes d'un jour, cela reste relativement calme, selon la police. A Blankenberge, autre destination-phare des touristes d'un jour, on ne peut pas non plus parler de grande foule. "Il y a certes plus de monde que les semaines précédentes mais on ne peut pas parler d'un monde fou. Les gens respectent les règles et nous n'avons à aucun moment dû fermer le centre-ville", explique le commissaire Philip Denoyette. A La Panne, de nombreux touristes français ont visiblement franchi la frontière. Ils respectent également bien les règles, selon le bourgmestre Bram Degrieck. A Knokke, la police ne constate pas de hausse des interventions ni du nombre d'amendes infligées. Là aussi, la plupart des gens respectent les règles de distanciation sociale. Enfin, à Bredene, l'affluence est relativement importante. "Ce n'est pas facile pour mes services de tout garder sous contrôle mais c'est une très bonne préparation en vue de l'été. Nous évaluerons tout ça après ce week-end et ferons les adaptations nécessaires", indique le bourgmestre, Steve Vandenberghe.