Selon les garde-côtes néerlandais, le sexagénaire venait d'acheter son voilier à Lowestoft, en Angleterre. Il s'est rapidement retrouvé en difficulté dans la mer du Nord. Après quatre jours, les garde-côtes néerlandais ont repéré ses feux de détresse et envoyé un hélicoptère pour le sauver. "L'homme allait bien, mais n'avait aucune idée de l'endroit où il se trouvait. De plus, il ne disposait pas de bon appareil de communication maritime à bord", selon un porte-parole. Un bateau de sauvetage a tenté de tirer le voilier mais, après que le convoi se fut brisé plusieurs fois, il a été décidé de laisser le voilier dériver. Il est impossible de prédire où ce dernier échouera. (Belga)

Selon les garde-côtes néerlandais, le sexagénaire venait d'acheter son voilier à Lowestoft, en Angleterre. Il s'est rapidement retrouvé en difficulté dans la mer du Nord. Après quatre jours, les garde-côtes néerlandais ont repéré ses feux de détresse et envoyé un hélicoptère pour le sauver. "L'homme allait bien, mais n'avait aucune idée de l'endroit où il se trouvait. De plus, il ne disposait pas de bon appareil de communication maritime à bord", selon un porte-parole. Un bateau de sauvetage a tenté de tirer le voilier mais, après que le convoi se fut brisé plusieurs fois, il a été décidé de laisser le voilier dériver. Il est impossible de prédire où ce dernier échouera. (Belga)