Les policiers appelés sur place ont retrouvé à proximité des lieux de l'agression les yeux de la victime ainsi qu'une lame. D'après les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agit pas d'un conflit entre bandes urbaines, mais d'une dispute liée aux origines africaines différentes des deux hommes. La victime aurait eu une altercation plus tôt dans la journée avec le suspect. Ils se seraient par la suite retrouvés place du Champ de Mars et se seraient battus. Le suspect aurait pris la fuite après avoir arraché les yeux de son adversaire. Il a été arrêté alors qu'il se faisait soigner à l'hôpital. Des policiers, sur place pour une autre affaire, ont trouvé ses blessures suspectes. Il reconnaît s'être bagarré avec la victime mais ne peut affirmer avec certitude lui avoir arraché les yeux. Les deux hommes sont âgés de 33 ans, sans antécédent judiciaire et domiciliés en Belgique. Le suspect est de nationalité néerlandaise et la victime belge. Le parquet de Bruxelles a requis divers devoirs d'enquête, parmi lesquels la descente sur les lieux du laboratoire scientifique de la police fédérale L'instruction est en cours. Le parquet communiquera dans la journée à propos d'un éventuel placement sous mandat d'arrêt. (Belga)

Les policiers appelés sur place ont retrouvé à proximité des lieux de l'agression les yeux de la victime ainsi qu'une lame. D'après les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agit pas d'un conflit entre bandes urbaines, mais d'une dispute liée aux origines africaines différentes des deux hommes. La victime aurait eu une altercation plus tôt dans la journée avec le suspect. Ils se seraient par la suite retrouvés place du Champ de Mars et se seraient battus. Le suspect aurait pris la fuite après avoir arraché les yeux de son adversaire. Il a été arrêté alors qu'il se faisait soigner à l'hôpital. Des policiers, sur place pour une autre affaire, ont trouvé ses blessures suspectes. Il reconnaît s'être bagarré avec la victime mais ne peut affirmer avec certitude lui avoir arraché les yeux. Les deux hommes sont âgés de 33 ans, sans antécédent judiciaire et domiciliés en Belgique. Le suspect est de nationalité néerlandaise et la victime belge. Le parquet de Bruxelles a requis divers devoirs d'enquête, parmi lesquels la descente sur les lieux du laboratoire scientifique de la police fédérale L'instruction est en cours. Le parquet communiquera dans la journée à propos d'un éventuel placement sous mandat d'arrêt. (Belga)