"Depuis plusieurs années déjà, les artistes plaident pour une Union européenne axée sur la culture. Quand les mots ne suffisent plus, il faut passer à l'action. Non pas un sommet eurocentrique, mais un Art Summit qui considère la mer Méditerranée comme un lieu d'échanges culturels et non comme un poste-frontière", positionnent d'emblée les maisons culturelles. Un symposium intitulé "Race, Power & Culture" ouvre le bal de mercredi à vendredi à Bozar, afin de jeter un regard critique sur les institutions culturelles belges. L'exposition "Multiple Transmissions" au Wiels (25 mai-18 août), la performance "Mirage, Déplacement" à Centrale (samedi 25 mai), la discussion "Conversation about Etel Adnan" à Centrale (dimanche 26 mai) et la performance/exposition "Circus of Truth" à Bozar (29 mai, 30 mai et 2 juin) seront autant d'autres événements engagés du Brussels Art Summit. Ce dernier veut donner l'impulsion pour la création d'un festival d'art installé dans toute la ville. (Belga)

"Depuis plusieurs années déjà, les artistes plaident pour une Union européenne axée sur la culture. Quand les mots ne suffisent plus, il faut passer à l'action. Non pas un sommet eurocentrique, mais un Art Summit qui considère la mer Méditerranée comme un lieu d'échanges culturels et non comme un poste-frontière", positionnent d'emblée les maisons culturelles. Un symposium intitulé "Race, Power & Culture" ouvre le bal de mercredi à vendredi à Bozar, afin de jeter un regard critique sur les institutions culturelles belges. L'exposition "Multiple Transmissions" au Wiels (25 mai-18 août), la performance "Mirage, Déplacement" à Centrale (samedi 25 mai), la discussion "Conversation about Etel Adnan" à Centrale (dimanche 26 mai) et la performance/exposition "Circus of Truth" à Bozar (29 mai, 30 mai et 2 juin) seront autant d'autres événements engagés du Brussels Art Summit. Ce dernier veut donner l'impulsion pour la création d'un festival d'art installé dans toute la ville. (Belga)