Dès 1918, le paupérisme et surtout l'antisémitisme dans la Pologne renaissante incitent de nouveau les Juifs à émigrer . Mais il faut envisager d'autres destinations que le Nouveau Monde où sont massivement partis leurs prédécesseurs. L'instauration d'une politique américaine de quotas vient de mettre fin au rêve de " l'Amérique aux rues pavées d'or ". Dans une Europe en pleine reconstruction, le rapide redémarrage économique de la Belgique fait quasi figure d'exception. Les bassins industriels manquent de bras. " On savait que Charleroi était un centre où on trouvait facilement du travail. Alors, tout de suite, beaucoup de Juifs sont venus ici ", témoigne Rosa Skowronek. Elle découvre Charleroi avec son mari Baruch " le jour du Yom Kippour " de 1920. " Quand je suis arrivée, j'ai pleuré pendant quatre semaines, j'étais dégoûtée de tout ici, comment pouvait-on aimer Charleroi ? " Un an plus tard, dans une chambrette de la rue Turenne, Rosa accouche d'un petit garçon. Godefroid Skowronek est probablement le premier des enfants juifs nés en bord de Sambre.
...