"Nous n'avons pas vocation à être un parti centriste mais un parti central, nous n'avons pas vocation à faire l'appoint", a expliqué Mme Maouane. "Notre job sera de faire vivre le parti à côté des participations", a ajouté M. Nollet, alors que les Verts ont intégré la majorité bruxelloise et négocient en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le duo s'inscrit dans la continuité de ce qui a été initié par la co-présidence précédente élue en 2015, soit Zakia Khattabi et Patrick Dupriez. Son projet s'articule autour de 6 thèmes, dont la nature, la prospérité et le temps. "A côté de la bataille politique, il y une bataille culturelle qui se joue. Il faut concevoir un imaginaire autre que: je produis, je consomme, je pollue", a souligné M. Nollet. L'assemblée générale du parti se prononcera le 15 septembre sur la candidature. (Belga)