Ce jour-là, 38,8 degrés Celsius avaient été relevés à la station de mesure d'Uccle. Les conditions de mesure étant cependant différentes d'aujourd'hui, cette température a été "corrigée" à 36,6 degrés. C'est cette seconde mesure de chaleur qui pourrait entrer en ligne de compte pour comparaison, explique Frank Deboosere lundi. Au début des années 1980, on est en effet passé d'un abri thermométrique ouvert à un abri thermométrique fermé. "Cela signifie que les observations faites jusqu'en mai 1983 doivent être corrigées de manière complexe", détaille le météorologue. "Prenez la température maximale brûlante du 27 juin 1947. Elle était de 38,8 degrés, dans un abri ouvert. Il faut y appliquer le facteur de correction mensuel qui imite le passage à un abri fermé, ce qui nous donne 37,4°C. En tenant compte également du rayonnement solaire indirect, on obtient 36,6." Le deuxième jour le plus chaud de l'histoire récente du pays était le 19 juillet 2006, avec un maximum de 36,2°C à Uccle. (Belga)