"La coalition des Maï-Maï Shukuru et Kirikicho actifs dans le territoire de Kalehe a attaqué le poste de patrouille des éco-gardes. Nous avons perdu un éco-garde et le poste de patrouille de Lemera a été saccagé", a déclaré Hubert Mulongoy, chargé de communication du parc de Kahuzi-Biega. Il s'agit du deuxième garde tué depuis le début de l'année dans cette réserve naturelle, repaire d'une espèce rare de gorilles et gros atout touristique de la province du Sud-Kivu. M. Mulongoy s'est aussi inquiété de possibles incidents avec la communauté pygmée locale qui s'est dite victime de violences de la part des rangers du parc. "Ce matin (vendredi) nous avons reçu un appel des Pygmées comme quoi nous les avons attaqués hier et ce matin", a-t-il dit, craignant une action de représailles. En avril, la direction du parc avait dénoncé la mort d'un éco-garde dans des accrochages avec des Pygmées, contestant en même temps la mort d'un Pygmée. Les relations entre le parc de Kahuzi-Biega et les riverains sont souvent tendues. Mi-juillet, un Pygmée avait été tué et treize rangers avaient été blessés dans des violences autour de cette réserve. Les Pygmées de la région considèrent qu'ils ont été chassés de leur milieu naturel . La direction du parc les accuse d'être revenus illégalement dans les limites du parc il y a un an. La province du Sud-Kivu est infestée par des milices et rébellions comme l'ensemble de l'est de RDC. Le parc Kahuzi-Biega abrite 13 familles de gorilles. Ces primates appartiennent à une sous-espèce appelée les gorilles de plaines orientales (Gorilla beringei graueri), connue également sous le nom gorille de Grauer, indique le site internet du parc. (Belga)