Les résultats de la campagne de recrutement "Wij hebben jou nodig" (Nous avons besoin de toi) figurent dans le rapport annuel 2016 de la cellule Diversité de la police d'Anvers, que le journal a pu consulter. La police de la Métropole a reçu l'autorisation du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) de gérer elle-même le recrutement de ses nouveaux agents. L'an dernier, 60 aspirants-inspecteurs, dont 15 d'origine allochtone, ont ainsi été engagés. "Pour l'instant, 7% des agents de la police anversoise sont d'origine immigrée", a indiqué le bourgmestre Bart De Wever. "Nous avons donc encore un long chemin à parcourir". Le nombre de plaintes pour des incidents à caractère haineux a augmenté de 51% l'an passé atteignant un total de 180 dossiers, ressort-il par ailleurs du rapport. Cette sensible augmentation peut s'expliquer par la campagne menée en mai dernier, qui encourageait les personnes à porter plainte à la police pour tout incident à caractère raciste ou homophobe. (Belga)

Les résultats de la campagne de recrutement "Wij hebben jou nodig" (Nous avons besoin de toi) figurent dans le rapport annuel 2016 de la cellule Diversité de la police d'Anvers, que le journal a pu consulter. La police de la Métropole a reçu l'autorisation du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) de gérer elle-même le recrutement de ses nouveaux agents. L'an dernier, 60 aspirants-inspecteurs, dont 15 d'origine allochtone, ont ainsi été engagés. "Pour l'instant, 7% des agents de la police anversoise sont d'origine immigrée", a indiqué le bourgmestre Bart De Wever. "Nous avons donc encore un long chemin à parcourir". Le nombre de plaintes pour des incidents à caractère haineux a augmenté de 51% l'an passé atteignant un total de 180 dossiers, ressort-il par ailleurs du rapport. Cette sensible augmentation peut s'expliquer par la campagne menée en mai dernier, qui encourageait les personnes à porter plainte à la police pour tout incident à caractère raciste ou homophobe. (Belga)