Le tremblement de terre s'est produit peu après 18H00 locales dimanche dans le nord de l'archipel des Moluques, à une profondeur de 10 km, déclenchant la panique chez des habitants qui sont partis se réfugier en hauteur. L'épicentre a été détecté à quelque 165 kilomètres au sud de Ternate, la ville principale de la province du nord des Moluques. Une femme de 54 ans a été tuée dimanche après avoir été touchée par des débris de sa maison sur l'île de Halmahera, a déclaré Iksan Subur, un responsable de l'agence de protection civile de l'île. Le séisme de dimanche a déclenché la panique sur les îles de la province du Nord-Maluku. Il avait une profondeur de 10 kilomètres, avec un épicentre situé à l'intérieur des terres, au nord de la ville de Ternate. D'après le chef du district de la partie sud de l'île de Halmahera, Bahreïn Kasuba, des centaines de maisons et d'autres bâtiments ont été endommagés dans plusieurs villages. Selon l'institut indonésien de géophysique, au moins 52 répliques avaient été enregistrées lundi matin depuis la principale secousse de la veille. La région des Moluques a été secouée par plusieurs violents séismes ces dernières semaines, dont l'un de magnitude 6,9 la semaine dernière et un autre de 7,3 fin juin, mais sans dégâts importants. (Belga)

Le tremblement de terre s'est produit peu après 18H00 locales dimanche dans le nord de l'archipel des Moluques, à une profondeur de 10 km, déclenchant la panique chez des habitants qui sont partis se réfugier en hauteur. L'épicentre a été détecté à quelque 165 kilomètres au sud de Ternate, la ville principale de la province du nord des Moluques. Une femme de 54 ans a été tuée dimanche après avoir été touchée par des débris de sa maison sur l'île de Halmahera, a déclaré Iksan Subur, un responsable de l'agence de protection civile de l'île. Le séisme de dimanche a déclenché la panique sur les îles de la province du Nord-Maluku. Il avait une profondeur de 10 kilomètres, avec un épicentre situé à l'intérieur des terres, au nord de la ville de Ternate. D'après le chef du district de la partie sud de l'île de Halmahera, Bahreïn Kasuba, des centaines de maisons et d'autres bâtiments ont été endommagés dans plusieurs villages. Selon l'institut indonésien de géophysique, au moins 52 répliques avaient été enregistrées lundi matin depuis la principale secousse de la veille. La région des Moluques a été secouée par plusieurs violents séismes ces dernières semaines, dont l'un de magnitude 6,9 la semaine dernière et un autre de 7,3 fin juin, mais sans dégâts importants. (Belga)