Le plan s'articulera autour de quatre axes. Il est question de prolonger certaines mesures comme le chômage temporaire, le droit passerelle ou le congé parental "Corona". De nouvelles mesures sont proposées, par exemple une réduction du précompte professionnel pour encourager le retour au travail des chômeurs temporaires. Une attention particulière sera accordée aux secteurs particulièrement touchés, dont l'horeca, la culture et l'événementiel. Le gouvernement veut baisser la TVA, mettre en place un chèque horeca ou encore augmenter la déductibilité des frais professionnels. En matière sociale, une prime unique de 250 euros est prévue pour les bénéficiaires du revenu d'intégration, les personnes handicapées, les pensionnés et les bénéficiaires de la Garantie de Revenus aux Personnes Âgées (GRAPA). Samedi, les dix partis formuleront aussi leurs propositions. "L'ambition est d'aboutir à une approche globale tenant compte également des propositions de loi en discussion à la Chambre", précise le communiqué de la Première ministre. Par ailleurs, la concertation avec les partenaires sociaux se poursuit sur les mesures d'organisation du travail. (Belga)

Le plan s'articulera autour de quatre axes. Il est question de prolonger certaines mesures comme le chômage temporaire, le droit passerelle ou le congé parental "Corona". De nouvelles mesures sont proposées, par exemple une réduction du précompte professionnel pour encourager le retour au travail des chômeurs temporaires. Une attention particulière sera accordée aux secteurs particulièrement touchés, dont l'horeca, la culture et l'événementiel. Le gouvernement veut baisser la TVA, mettre en place un chèque horeca ou encore augmenter la déductibilité des frais professionnels. En matière sociale, une prime unique de 250 euros est prévue pour les bénéficiaires du revenu d'intégration, les personnes handicapées, les pensionnés et les bénéficiaires de la Garantie de Revenus aux Personnes Âgées (GRAPA). Samedi, les dix partis formuleront aussi leurs propositions. "L'ambition est d'aboutir à une approche globale tenant compte également des propositions de loi en discussion à la Chambre", précise le communiqué de la Première ministre. Par ailleurs, la concertation avec les partenaires sociaux se poursuit sur les mesures d'organisation du travail. (Belga)