Compte tenu de la menace terroriste, les organisateurs craignaient que leur événement soit fortement impacté. On dénombre habituellement quelques 200.000 personnes dans le centre de la ville pour fêter la République libre d'Outremeuse. Avec la présence de 600 policiers, de militaires et de blindés, les festivités bénéficiaient d'une sécurité accrue, les visiteurs étant fouillés à l'entrée du site. La fête a eu un caractère particulièrement bon enfant cette année. Aucun incident majeur n'est à signaler. Les chiffres des arrestations administratives sont inférieurs de moitié à ceux de l'an dernier, précise la police. Au total, 21 personnes ont été arrêtées administrativement tandis qu'une seule personne a fait l'objet d'une arrestation judiciaire. La fête n'est pas pour autant finie même si elle se clôturera en plus petit comité. Elle se termine mardi soir après l'enterrement de Matî l'Ohê (Mathieu l'Os) qui symbolise la clôture les festivités. La procession se prosternera devant toutes les potales en pleurant et en agitant du céleri. Les citoyens d'Outremeuse se donneront alors rendez-vous l'année prochaine à l'issue du feu d'artifice qui sera tiré à 23h00. (Belga)

Compte tenu de la menace terroriste, les organisateurs craignaient que leur événement soit fortement impacté. On dénombre habituellement quelques 200.000 personnes dans le centre de la ville pour fêter la République libre d'Outremeuse. Avec la présence de 600 policiers, de militaires et de blindés, les festivités bénéficiaient d'une sécurité accrue, les visiteurs étant fouillés à l'entrée du site. La fête a eu un caractère particulièrement bon enfant cette année. Aucun incident majeur n'est à signaler. Les chiffres des arrestations administratives sont inférieurs de moitié à ceux de l'an dernier, précise la police. Au total, 21 personnes ont été arrêtées administrativement tandis qu'une seule personne a fait l'objet d'une arrestation judiciaire. La fête n'est pas pour autant finie même si elle se clôturera en plus petit comité. Elle se termine mardi soir après l'enterrement de Matî l'Ohê (Mathieu l'Os) qui symbolise la clôture les festivités. La procession se prosternera devant toutes les potales en pleurant et en agitant du céleri. Les citoyens d'Outremeuse se donneront alors rendez-vous l'année prochaine à l'issue du feu d'artifice qui sera tiré à 23h00. (Belga)