Le REGN-COV2 fonctionne grâce à deux anti-corps qui s'attaquent à la protéine de pointe ("spike") du virus Sars-CoV-2. Les résultats intermédiaires des études cliniques montrent que ce traitement permet de réduire significativement la charge virale du coronavirus, soit la concentration de virus dans le corps. L'EMA conseille d'utiliser le REGN-COV2 pour soigner des patients qui n'ont pas besoin d'être placés sous oxygène mais courent toutefois un risque élevé de développer une forme grave du Covid-19. L'arrêté ministériel, promulgué par le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit), a été publié mercredi au Moniteur belge. (Belga)

Le REGN-COV2 fonctionne grâce à deux anti-corps qui s'attaquent à la protéine de pointe ("spike") du virus Sars-CoV-2. Les résultats intermédiaires des études cliniques montrent que ce traitement permet de réduire significativement la charge virale du coronavirus, soit la concentration de virus dans le corps. L'EMA conseille d'utiliser le REGN-COV2 pour soigner des patients qui n'ont pas besoin d'être placés sous oxygène mais courent toutefois un risque élevé de développer une forme grave du Covid-19. L'arrêté ministériel, promulgué par le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit), a été publié mercredi au Moniteur belge. (Belga)