"Le ministère israélien de la Défense et l'entreprise israélienne aéronautique et de défense Israel Aerospace Industries (IAI) ont lancé avec succès le satellite de reconnaissance 'Ofek 16'" à 04H00 heure locale (03H00 HB), a indiqué le ministère dans un communiqué. Le satellite d'observation Ofek 16, propulsé dans l'espace grâce à la fusée Shavit, est un satellite "électro-optique aux capacités avancées", précise le texte, ajoutant que dans un premier temps, le satellite allait subir "une série de tests" pour déterminer "son niveau de performance". "Le succès du lancement du satellite Ofek 16 dans la nuit est un nouvel accomplissement extraordinaire pour l'industrie de la Défense dans son ensemble et pour Israel Aerospace Industries en particulier", s'est félicité dans un communiqué le ministre de la Défense Benny Gantz. "La supériorité technologique et le renseignement sont essentiels à la sécurité de l'État d'Israël (...) Nous continuerons de renforcer et maintenir les capacités d'Israël partout et sur tous les fronts", a-t-il ajouté. Aucun autre détail n'a été fourni sur la mission de ce satellite. Mais, selon la radio publique israélienne, cet engin entrerait dans le cadre de la surveillance des activités nucléaires controversées de l'Iran. Téhéran est l'ennemi juré d'Israël, et son ancien président conservateur Mahmoud Ahmadinejad avait appelé à "rayer" l'État hébreu de la carte. (Belga)

"Le ministère israélien de la Défense et l'entreprise israélienne aéronautique et de défense Israel Aerospace Industries (IAI) ont lancé avec succès le satellite de reconnaissance 'Ofek 16'" à 04H00 heure locale (03H00 HB), a indiqué le ministère dans un communiqué. Le satellite d'observation Ofek 16, propulsé dans l'espace grâce à la fusée Shavit, est un satellite "électro-optique aux capacités avancées", précise le texte, ajoutant que dans un premier temps, le satellite allait subir "une série de tests" pour déterminer "son niveau de performance". "Le succès du lancement du satellite Ofek 16 dans la nuit est un nouvel accomplissement extraordinaire pour l'industrie de la Défense dans son ensemble et pour Israel Aerospace Industries en particulier", s'est félicité dans un communiqué le ministre de la Défense Benny Gantz. "La supériorité technologique et le renseignement sont essentiels à la sécurité de l'État d'Israël (...) Nous continuerons de renforcer et maintenir les capacités d'Israël partout et sur tous les fronts", a-t-il ajouté. Aucun autre détail n'a été fourni sur la mission de ce satellite. Mais, selon la radio publique israélienne, cet engin entrerait dans le cadre de la surveillance des activités nucléaires controversées de l'Iran. Téhéran est l'ennemi juré d'Israël, et son ancien président conservateur Mahmoud Ahmadinejad avait appelé à "rayer" l'État hébreu de la carte. (Belga)