Sarah Sjörström efface ainsi des tablettes le record du monde que la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo avait établi à deux reprises en 23.24 le 7 août 2013 à Eindhoven et le 12 décembre 2015 à Indianapolis. Sarah Sjörström a décroché la semaine dernière trois médailles d'or aux championnats du monde en grand bassin à Budapest, sur 100m et 50m papillon et sur 50m libre, ajoutant une médaille d'argent sur 100m libre, battant les records du monde sur 50m et 100m libre. A Moscou, Sarah Sjörström a devancé précisément Ranomi Kromowidjojo, 2e en 23.39. L'Australienne Cate Campbell a pris la 3e place en 23.96. (Belga)

Sarah Sjörström efface ainsi des tablettes le record du monde que la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo avait établi à deux reprises en 23.24 le 7 août 2013 à Eindhoven et le 12 décembre 2015 à Indianapolis. Sarah Sjörström a décroché la semaine dernière trois médailles d'or aux championnats du monde en grand bassin à Budapest, sur 100m et 50m papillon et sur 50m libre, ajoutant une médaille d'argent sur 100m libre, battant les records du monde sur 50m et 100m libre. A Moscou, Sarah Sjörström a devancé précisément Ranomi Kromowidjojo, 2e en 23.39. L'Australienne Cate Campbell a pris la 3e place en 23.96. (Belga)