Le cas vient s'ajouter aux 18 autres, de personnes ayant été exposées aux bactéries Legionella (légionelles) dans la région d'Evergem, juste à côté de Gand, et ayant développé la légionellose, maladie pulmonaire qui ne se transmet pas d'un humain à l'autre. Deux personnes parmi ce total de 19 patients sont décédées: deux hommes, l'un décédé lundi soir et l'autre mercredi, dans deux hôpitaux gantois différents. La source exacte des légionelles à l'origine de la vague de cas de légionellose dans la région n'a pas encore été localisée. La bactérie contamine normalement les personnes via l'inhalation de vapeur d'eau ou de micro-gouttelettes, mais de nombreux individus exposés ne développent pas pour autant de maladie. (Belga)