"Maria Fire", qui s'est déclaré tard jeudi soir, menace deux petites villes agricoles et a déjà entraîné l'évacuation de plus de 7.000 personnes et ravagé 2.000 hectares, selon les pompiers de ce comté du sud de l'État, dans la région du grand Los Angeles. Dans la même région, deux autres incendies, le "Hillside Fire" à San Bernardino et le "46 Fire" dans le comté de Riverside sont combattus par les pompiers, appuyés d'importants moyens aériens. Dans de nombreux cas, des quartiers entiers ont été évacués à titre préventif, une stratégie qui s'est avérée payante jusqu'à présent puisqu'aucun mort n'a été recensé malgré les milliers d'hectares et les dizaines de bâtiments dévorés par les flammes La saison des incendies fait régulièrement des ravages en Californie, mais leur fréquence s'est sensiblement accéléré ces dernières années. L'État avait connu en novembre 2018 le "Camp Fire", l'un des incendies les plus meurtriers de son histoire, qui avait fait 86 morts et plusieurs dizaines de milliers de déplacés. (Belga)