A son arrivée, le ministre-président flamand, Jan Jambon, a plaidé pour rouvrir à tout le moins les terrasses des établissements le 1er mai. Il a dit constater que de part et d'autres de la frontière linguistique des voix s'élevaient dans ce sens. "On a dit que le 1er mai, l'Horeca rouvrirait. Donc, pour moi, c'est certainement les terrasses. J'entends beaucoup de présidents de parti qui lancent cet appel. J'espère que lors de la réunion, ce soutien sera également à l'ordre du jour", a-t-il déclaré. Une réouverture plus large serait décidée dans une "prochaine phase", a-t-il précisé. Interrogé sur Bel-RTL, le président du PS, Paul Magnette, a évoqué mercredi matin une réouverture de ce secteur au début du mois prochain, estimant qu'il fallait respecter "les engagements qui ont été pris". Le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, a lui aussi insisté sur le respect des engagements pris. A ses yeux, il faut prendre en compte la santé mentale de la population marquée par des mois de confinement. "Ce qui est important, c'est de tenir les engagements et de donner des perspectives, et de passer d'une gestion de crise à une gestion du risque. En termes de santé de mentale, les gens ont besoin de se revoir. Il y a des personnes des secteurs économiques qui ont besoin de travailler, le secteur culturel qui a besoin de perspective. En tant que membre de ce comité de concertation, je veux donner ces perspectives, notamment en termes de santé mentale. On a besoin de respirer comme jamais", a-t-il souligné alors qu'il arrivait au Palais d'Egmont. (Belga)

A son arrivée, le ministre-président flamand, Jan Jambon, a plaidé pour rouvrir à tout le moins les terrasses des établissements le 1er mai. Il a dit constater que de part et d'autres de la frontière linguistique des voix s'élevaient dans ce sens. "On a dit que le 1er mai, l'Horeca rouvrirait. Donc, pour moi, c'est certainement les terrasses. J'entends beaucoup de présidents de parti qui lancent cet appel. J'espère que lors de la réunion, ce soutien sera également à l'ordre du jour", a-t-il déclaré. Une réouverture plus large serait décidée dans une "prochaine phase", a-t-il précisé. Interrogé sur Bel-RTL, le président du PS, Paul Magnette, a évoqué mercredi matin une réouverture de ce secteur au début du mois prochain, estimant qu'il fallait respecter "les engagements qui ont été pris". Le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, a lui aussi insisté sur le respect des engagements pris. A ses yeux, il faut prendre en compte la santé mentale de la population marquée par des mois de confinement. "Ce qui est important, c'est de tenir les engagements et de donner des perspectives, et de passer d'une gestion de crise à une gestion du risque. En termes de santé de mentale, les gens ont besoin de se revoir. Il y a des personnes des secteurs économiques qui ont besoin de travailler, le secteur culturel qui a besoin de perspective. En tant que membre de ce comité de concertation, je veux donner ces perspectives, notamment en termes de santé mentale. On a besoin de respirer comme jamais", a-t-il souligné alors qu'il arrivait au Palais d'Egmont. (Belga)