L'équipe FAST recherche les personnes jugées ayant pris la fuite, celles qui se sont échappées de prison ainsi que les fugitifs pistés internationalement et suspectés de séjourner en Belgique. Chaque année, le nombre d'arrestations augmente. L'équipe ne peut pas utiliser de méthodes policières spécifiques comme les écoutes téléphoniques ou le placement de caméras, qui nécessitent la supervision d'un juge d'instruction.

"Nous espérons recevoir ces possibilités depuis 14 ans, mais entre-temps nous nous débrouillons avec des solutions créatives comme attendre durant des heures dans une voiture qu'un fugitif apparaisse", explique Martin Van Steenbrugge, du Team FAST.

L'équipe FAST recherche les personnes jugées ayant pris la fuite, celles qui se sont échappées de prison ainsi que les fugitifs pistés internationalement et suspectés de séjourner en Belgique. Chaque année, le nombre d'arrestations augmente. L'équipe ne peut pas utiliser de méthodes policières spécifiques comme les écoutes téléphoniques ou le placement de caméras, qui nécessitent la supervision d'un juge d'instruction. "Nous espérons recevoir ces possibilités depuis 14 ans, mais entre-temps nous nous débrouillons avec des solutions créatives comme attendre durant des heures dans une voiture qu'un fugitif apparaisse", explique Martin Van Steenbrugge, du Team FAST.