"Il y a eu un nombre important de tirs vers Israël", a déclaré le porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus, affirmant que l'armée se préparait dans la foulée "à plusieurs jours" d'affrontements. Les sirènes d'alarme ont été activées dans la métropole de Tel-Aviv, a encore précisé l'armée. L'organisation du Djihad islamique a annoncé qu'un de ses commandants, Baha Abou Al-Ata, avait été tué avec son épouse dans une frappe israélienne mardi contre son domicile dans la bande de Gaza et affirmé qu'elle était en état d'"alerte maximale". Israël accuse Ata d'avoir été derrière un récent tir de roquette depuis la bande de Gaza en territoire israélien, l'armée israélienne le décrivant comme une "bombe à retardement". Il est également accusé d'avoir organisé des tirs de snipers et des lancements de drones. (Belga)