Les inondations vécues en province de Liège au mois de juillet dernier avaient entraîné l'effondrement du talus et rendu l'accès à la voirie dangereux. La Ville de Huy avait alors pris un arrêté empêchant le passage de tout véhicule dans la rue par mesure de sécurité. Un mois et demi plus tard, un nouveau mur de soutènement du talus a été inauguré et présenté aux habitants. Ces derniers peuvent désormais accéder à leurs habitations avec leurs véhicules alors que le chantier du nouveau mur vient d'arriver à son terme. "Environ 1.000 tonnes de terre ont été évacuées avant de pouvoir débuter l'installation. Nous n'aurions pas pu aller plus vite entre le moment de l'effondrement et la fin du chantier", affirme le bourgmestre Éric Dosogne. Le coût des travaux est estimé à 71.000 euros. Il a été décidé d'opter pour un système de drainage. "La structure a été avancée et montée pour éviter que le talus ne soit trop incliné. Le système permet de laisser passer l'eau sans problème", expliquent Ludovic Danse, de la société Cop et Portier, et Charles Fauville, conducteur des travaux à la Ville de Huy. Les autorités locales ont également indiqué que d'autres points problématiques avaient été constatés. "Depuis le mois de juin, les équipes travaillent continuellement, comme du côté de la rue des Malles Terres. Nous sommes désormais occupés à faire du repérage visuel concernant les différents lieux sensibles avec l'aide de la province de Liège ainsi que le contrat de rivière. Nous constatons deux types de soucis : l'accumulation des branches ou des cailloux et l'érosion des berges. Nous nous attelons à trouver des solutions durables"', précise Virginie Libert, directrice des travaux à la Ville. (Belga)

Les inondations vécues en province de Liège au mois de juillet dernier avaient entraîné l'effondrement du talus et rendu l'accès à la voirie dangereux. La Ville de Huy avait alors pris un arrêté empêchant le passage de tout véhicule dans la rue par mesure de sécurité. Un mois et demi plus tard, un nouveau mur de soutènement du talus a été inauguré et présenté aux habitants. Ces derniers peuvent désormais accéder à leurs habitations avec leurs véhicules alors que le chantier du nouveau mur vient d'arriver à son terme. "Environ 1.000 tonnes de terre ont été évacuées avant de pouvoir débuter l'installation. Nous n'aurions pas pu aller plus vite entre le moment de l'effondrement et la fin du chantier", affirme le bourgmestre Éric Dosogne. Le coût des travaux est estimé à 71.000 euros. Il a été décidé d'opter pour un système de drainage. "La structure a été avancée et montée pour éviter que le talus ne soit trop incliné. Le système permet de laisser passer l'eau sans problème", expliquent Ludovic Danse, de la société Cop et Portier, et Charles Fauville, conducteur des travaux à la Ville de Huy. Les autorités locales ont également indiqué que d'autres points problématiques avaient été constatés. "Depuis le mois de juin, les équipes travaillent continuellement, comme du côté de la rue des Malles Terres. Nous sommes désormais occupés à faire du repérage visuel concernant les différents lieux sensibles avec l'aide de la province de Liège ainsi que le contrat de rivière. Nous constatons deux types de soucis : l'accumulation des branches ou des cailloux et l'érosion des berges. Nous nous attelons à trouver des solutions durables"', précise Virginie Libert, directrice des travaux à la Ville. (Belga)