La scène de panique a éclaté lorsque la police a commencé à poursuivre deux suspects dans la boîte de nuit. Les agents ont ensuite été visés par des jets de pierres et de bouteilles. Il y aurait également eu un coup de feu. La police a ensuite fait usage de gaz lacrymogènes dans la discothèque, où environ 5.000 personnes faisaient la fête. (Belga)