Le navire a coulé à la limite entre les eaux territoriales camerounaises et équato-guinéennes. Des opérations de secours ont été déclenchées par la Guinée équatoriale pour tenter de retrouver d'éventuels survivants. "Sur les 45 passagers et membres de l'équipage à bord du navire qui a coulé vendredi, la marine nationale a sauvé 20 personnes et a ramené le corps sans vie d'une femme ; les autres personnes sont pour le moment portées disparues", selon la TVGE, la télévision d'État. Un responsable du navire, qui a témoigné sous couvert d'anonymat sur la TVGE, a déclaré qu'une tempête avait fait chavirer le navire, qui transportait six conteneurs de marchandises. Les autorités équato-guinéennes ont "mobilisé la marine et les services de santé pour porter secours aux occupants", a déclaré dans un tweet le vice-président et fils du chef de l'Etat, Teodoro Nguema Obiang Mangue, surnommé Teodorin. (Belga)

Le navire a coulé à la limite entre les eaux territoriales camerounaises et équato-guinéennes. Des opérations de secours ont été déclenchées par la Guinée équatoriale pour tenter de retrouver d'éventuels survivants. "Sur les 45 passagers et membres de l'équipage à bord du navire qui a coulé vendredi, la marine nationale a sauvé 20 personnes et a ramené le corps sans vie d'une femme ; les autres personnes sont pour le moment portées disparues", selon la TVGE, la télévision d'État. Un responsable du navire, qui a témoigné sous couvert d'anonymat sur la TVGE, a déclaré qu'une tempête avait fait chavirer le navire, qui transportait six conteneurs de marchandises. Les autorités équato-guinéennes ont "mobilisé la marine et les services de santé pour porter secours aux occupants", a déclaré dans un tweet le vice-président et fils du chef de l'Etat, Teodoro Nguema Obiang Mangue, surnommé Teodorin. (Belga)